Sentiers photo et balades de traverse

14 février 2020

Oiseaux de nos jardins

Expo Oiseaux de nos jardins

Mordelles. 

Posté par Herve PRAT à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 février 2020

Le pays à travers les bois

DSC08077

Les lutins du bocage sont là, tranquilles, dans ce petit coin au coeur du Porhoët. 
Le chevreuil a les bois en velours, il est accompagné de deux chevrettes. Tous sont en pelage de mue.

DSC08081

Pssst ! Par ici, l'herbe est meilleure !

DSC08083

Un peu plus loin, une zone humide comme on aimerait en voir plus souvent. Une grande aigrette semble surveiller son domaine.
J'ai lu récemment que chaque jour, en Bretagne, l'équivalent de deux terrains de football disparaissait sous le bitume et le béton. Nos politiques, de gauche, de droite ou de l'extrême-centre, sont il est vrai plus préoccupés par leur carrière et surtout par l'argent que par la protection de la nature, de l'environnement et la santé de leurs concitoyens.

DSC08086

Reflets de la chevauchée sauvage des nuages-Walkyries ...

DSC08088

Un matin dans le pays à travers les bois.

Posté par Herve PRAT à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 février 2020

Pensées de merle noir

DSC08033

Chaque matin, Monsieur Le Moualc'h chante à tue-tête, haut perché sur une branche de tulipier. 

DSC08035

Ce n'est pas encore le Printemps, mais c'est comme si, puisque le climat est détraqué. D'ailleurs y a-t-il encore de vraies saisons ?

DSC08036

Hier en faisant un petit vol dans la campagne environnante, j'ai vu des hommes en train d'abattre tous les arbres d'un talus au bord d'une petite route. Ensuite ils vont se plaindre des inondations.

DSC08037

Et puis, les arbres, les arbustes et les buissons des haies, on en a besoin aussi, nous, pour nos nids.

DSC08038

J'ai vraiment du mal à comprendre cette rage destructrice contre la nature.

Posté par Herve PRAT à 13:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 février 2020

Le retour de la lumière

DSCN1244

Archives pyrénéennes 2015.
Dans une haute vallée des Pyrénées, versant sud, en Catalogne.

DSCN1247

Je monte, lentement, sac au dos, mon bâton de marche à la main. Il y a encore des endroits où les seuls bruits que l'on entend sont ceux de la nature. Il parait que c'est un enfer pour de nombreux citadins. Allez y comprendre quelque chose.

DSCN1248

L'air est vif, piquant. La neige, peu avant le Printemps, se transforme et invente chaque matin une topographie nouvelle. Les odeurs de pins se mêlent à celles de la neige durcie. Des traces d'animaux, des odeurs de bêtes rousses ...

DSCN1199

Imbolc (Emwalc'h) a le sens de lustration. Chez les Celtes, c'est une fête purificatrice équinoxiale de fin de saison sombre. Cette fête est placée sous les signes du trèfle et du cheval, puis de la licorne depuis le Moyen-Age.
Le lendemain, c'est le retour du Soleil retrouvé, symbolisé par la crêpe dorée qui se lève dans les foyers.

IMG_2516

Il est dit au fond des clairières inspirées que le mot Chandeleur, fête des chandelles selon l'Eglise catholique,  serait une déformation de Chant-de-l'Ours. C'est en effet à cette période que notre Roi des animaux salue à sa manière l'Astre flamboyant, en sortant de sa tanière. 
Saluons son retour et sa grandeur comme il se doit.

Posté par Herve PRAT à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 janvier 2020

Chant de l'eau au soleil couchant

IMG_0217

J'entre dans la forêt qui encercle le lac. Sur le vieux chêne, le nombril de Vénus croise la fougère. Féerie à qui sait voir.

IMG_0222

Après plusieurs années de sécheresse, la Bretagne a enfin de l'eau. Qui se plaindra de la pluie bienfaisante ?

IMG_0238

Lann, l'ajonc. Un emblème breton. Son nom a donné la lande, et le mot land dans les langues anglo-saxonnes et germaniques.
Le pays !

IMG_0247

Fin d'après-midi. Je rencontre un homme qui me parle de dendrologie, science et étude des arbres, et de la vanité de l'homme moderne, minuscule au regard d' un univers qu'il ne comprend pas et voudrait soumettre, au nom d'une seule chose : l'argent.

IMG_0253

Du bruit au bout du chemin. Eclats de voix et rires gras de grossiers personnages, profanant le silence et le chant des oiseaux. Je me faufile à travers les broussailles, pour disparaître le temps de leur odieux passage, le temps qu'ils s'éloignent.

IMG_0257

L'eau chante calmement au soleil couchant.

Posté par Herve PRAT à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 janvier 2020

Vanneaux huppés

DSC07868

Un étang qu'on ne trouve sur aucune carte. C'est la saison des champs inondés. Pluie, source de vie. 

DSC07872

 Mouettes rieuses et vanneaux huppés sont ici rassemblés.

IMG_0124

Adossé contre une haie d'aubépines, j'assiste au ballet aérien du clan Kornigell. 

IMG_0160

IMG_0161

IMG_0162

La vraie vie. Loin de la sombre fureur des bipèdes et de la démence du monde moderne.

Posté par Herve PRAT à 13:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 janvier 2020

Mémoires d'épaves

DSC00030

" Etreom ", Etrezomp : entre nous.

DSC00031

Mémoire d'épaves dans le silence d'un cimetière de bateaux.

DSC00032

L’une des épaves les plus photographiées de Bretagne est celle de l'ancien palangrier Kalinka (1965-1996), située près du chantier naval Rolland, au fond de l’Anse de Primel.

DSC00033

On pourra regretter en passant les tags qui fleurissent sur la coque, sous la ligne de flottaison, " oeuvre " de quelque imbécile se prenant sans doute pour un artiste nouvelle vague ... Comme une profanation, un manque total de respect.

DSC00089

Touche pas à mon crabe !

DSC00094

Une patrouille de goélands bruns en quête de provende sauvage.

Posté par Herve PRAT à 13:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 janvier 2020

Cigognes au nid

DSCN4278

Archives printanières.
Quelque part, dans la province catalane de l'Empordà, un petit paradis pour oiseaux migrateurs.

IMG_1841

Dans les pays de culture germanique, comme l'Alsace, ces grands échassiers apportent les nouveaux-nés sur le seuil des maisons. 

IMG_1853

Tant qu'elles ne sont pas dérangées, les cigognes blanches ne semblent pas trop craindre la proximité des humains. Leur présence dans les villages est d'ailleurs de bon augure dans certaines contrées, car elles protègeraient les habitations de la foudre et des incendies. J'avoue de pas avoir demandé à celle-ci. Mais c'est ce qui se dit, et toute légende qui se respecte puise son eau dans une source de vérité.

IMG_1910

Affectionnant les zones inondables, les prairies herbeuses et humides, les abords des cours d'eau, elles ont souffert de l'industrialisation massive et des nouvelles pratiques agricoles : drainage et assèchement des zones humides, transformation des prairies en monoculture du maïs ... Depuis le XIXème siècle, les principaux bastions de l'espèce en Europe sont la péninsule ibérique, l'Ukraine et la Pologne.
Les cigognes blanches quittent leurs aires de reproduction européennes en fin d'été pour passer l'hiver en Afrique, ce qui n'est pas sans risque, car elles y sont largement braconnées. On estime qu'au Soudan, plusieurs milliers de cigognes sont victimes chaque année des porteurs de fusil.

IMG_1911

Bien évidemment protégée dans tous les pays d'Europe, la cigogne blanche est l'emblème aviaire de l'Alsace. C'est aussi l'oiseau national des Lithuaniens et un symbole de la Biélorussie. On la retrouve en héraldique, notamment aux Pays-Bas.
Et en Bretagne ? On peut l'apercevoir, principalement à l'est, de la Baie du Mont Saint-Michel aux marais salants de Guérande, où elle passe, pour descendre ensuite le long des côtes du Poitou et de l'Aquitaine, jusqu'à la péninsule ibérique.

Posté par Herve PRAT à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2020

Un petit port breton tranquille

IMG_0012

Comme pour bien d'autres petits coins tranquilles, la menace plane. Ici, le projet d'une marina avec son bétonnage, ses hôtels, ses restaurants, ses immeubles et autres constructions, ses nouveaux quais, ses aires de stationnement que les Français appellent parkings ... Ce goéland marin n'est pas d'accord et il n'est pas le seul, car les gens du coin se sont mobilisés.

IMG_0016

Le Diben, en Plougasnou. Un petit port breton tranquille, à taille humaine, donc. Croisons les doigts pour qu'il le reste.

IMG_0019

Pipit maritime, songeur, sur un caillou de la jetée.

IMG_0041

En ces temps de passage de l'ombre à la lumière, dans la grisaille de l'Anse de Primel, quelques bernaches cravants festoient bruyamment.

IMG_0060

Le pipit maritime, lui, est plus discret. 

Posté par Herve PRAT à 15:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 décembre 2019

Grandes marées

DSC07689

Profitant d'une fenêtre météo favorable, je m'élance, bâton de noisetier en main, appareil photo au cou, vers les étendues d'eau engendrées par les dernières pluies, entre deux tempêtes.
Toute cette eau, chargée de limon, c'est bon pour la terre. 

DSC07692

Quelques vanneaux huppés dans le bleu du ciel, c'est déjà un instant de paradis sur terre.

DSC07693

Cet étang ne figure sur aucune carte. Magie saisonnière.

DSC07697

La grive mauvis préfère observer tout celà de haut, les pattes au sec.

DSC07698

Les mouettes rieuses, par contre, sont à la fête.

DSC07703

En ces temps de crues, les phares et balises portent parfois des noms d'arbres.

DSC07709

Vers quelle île d'Avalon nous mène ce chemin noyé sous les eaux brassées du ciel et de la terre ?

DSC07710

Notre mouette le sait.

Posté par Herve PRAT à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]